spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier couplé in situ avec l’irradiation UV, Vis ou IR

spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier couplé in situ avec l’irradiation UV, Vis ou IR

Identité

Nom de l'équipement / technique : spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier couplé in situ avec l’irradiation UV, Vis ou IR

Modèle (Référence) : Spectromètre infrarouge à transformée de Fourier FT/IR-6600 (Jasco) équipée d’un système optique (Piketech) et de différentes lampes d’irradiation.

Légende de la photographie : Spectromètre équipé d’un système optique permettant au faisceau infrarouge de traverser l’échantillon tout en étant irradié par une lampe UV, Vis ou proche IR par le biais d’une fibre optique.

Description

La spectroscopie infrarouge peut être utilisée en chimie pour l’identification de groupement chimique, dont des groupements réactifs. En photochimie et en particulier pour l’étude des résines photopolymérisable, cette spectroscopie peut être utilisée pour faire un suivie de taux de conversion de C= C en C- C d’une polymérisation au cour de la réaction. Dans ce contexte, le laboratoire CEMHTI et sa thématique photo-nanomatériaux propose l’utilisation d’un spectromètre infrarouge a transformé de Fourier disposant d’un système optique permettant d’irradier in situ l‘échantillon tout en effectuant les spectres infrarouges à différents instants de la réaction. Cela permet d’effectuer une étude cinétique de la polymérisation et déterminer le degré de conversion.

Équipement complémentaire

Le spectromètre FTIR est utilisé avec une lampe mercure-xénon émettant dans l’ultraviolet ainsi que des lampes émettant dans le visible et le proche infrarouge. Le faisceau est guidé jusqu’à l’échantillon par le biais d’une fibre optique.

Le système optique est adapté au spectromètre. Il contient un porte échantillon horizontal et des miroirs permettant de guider le faisceau LASER pour traverser l’échantillon sous irradiation.

Type d'échantillons

Des échantillons liquides peuvent être étudié par dépôt sur des pastilles en CaF2, ou KBr.
Pour des solides, une pastilleuse est disponible au laboratoire CEMHTI pour fabriqué une pastille de l’échantillon solide dispersé dans du KBR. La pastille ainsi faite peut-être adapté pour le porte échantillon.

Contact

Nom du laboratoire
CEMHTI
Nom du responsable scientifique
Lavinia BALAN

Contacter le responsable scientifique

Avant de prendre contact avec le laboratoire, veuillez prendre connaissance des modalités du parc instrumental

Retour