Réacteur à micro-ondes avec spectroscopie Raman in-situ

Réacteur à micro-ondes avec spectroscopie Raman in-situ

Identité

Nom de l'équipement / technique : Réacteur à micro-ondes avec spectroscopie Raman in-situ

Modèle (Référence) : Monowave 400 R

Légende de la photographie : Monowave 400 R

Description

Les réacteurs micro-ondes avec spectroscopie RAMAN Monowave 400 R hautes performances d'Anton Paar, conçus pour la synthèse micro-ondes à petite et moyenne échelle, augmentent la productivité et améliorent la pureté des produits dans toutes les applications, dans les laboratoires de recherche et développement.

Les réacteurs micro-ondes de la série Monowave 400 R fournit la gamme complète des paramètres de fonctionnement avec des températures jusqu’à 300 °C et des pressions jusqu’à 30 bars et l'analyseur Raman Cora 5001 effectue des mesures de séries chronologiques avec des intervalles et des temps d'exposition réglables pendant les réactions, directement à l'intérieur du réacteur. Le réacteur à micro-ondes et le spectromètre Raman sont connectés via une sonde Raman à fibre optique.

La spectroscopie Raman permet d’identifier directement des groupements fonctionnels et des informations quantitatives sur la composition d'un mélange réactionnel et de détecter les intermédiaires non isolables ou les états transitoires de courte durée de vie à l'aide de mesures à résolution temporelle pour une meilleure compréhension des mécanismes de réaction.

L'utilisation des micro-ondes pour le chauffage présente plusieurs avantages : elles chauffent le mélange réactionnel directement à l'intérieur du réacteur sans chauffer l'environnement. Contrairement aux sources de chauffage conventionnelles, le chauffage par micro-ondes peut être activé et désactivé instantanément, ce qui vous donne un contrôle total du chauffage. Le Monowave 400 R utilise ces avantages pour fournir un chauffage efficace à n'importe quelle échelle pour n'importe quel solvant, avec une vitesse inégalée. Le contrôleur logiciel de l'instrument permet non seulement d'éviter les dépassements de température, mais aussi de faciliter des conversions plus propres en s'adaptant exactement au programme de température souhaité. Cela permet d'accélérer les réactions chimiques et d'atteindre des températures de réaction bien supérieures au point d'ébullition du solvant utilisé.

Type d'échantillons

Solution (0.5-20 ml de solvant)

Température 300 °C max

Contact

Nom du laboratoire
PCM2E
Nom du responsable scientifique
Bruno Schmaltz

Contacter le responsable scientifique

Avant de prendre contact avec le laboratoire, veuillez prendre connaissance des modalités du parc instrumental

Retour