Actualité

Focus sur un industriel : Vermon

Depuis près de quatre décennies, Vermon conçoit et fabrique des sondes et transducteurs à ultrasons sur mesure pour des applications médicales et industrielles.

Fort de son statut de pionniers dans l’imagerie ultrasonore et avec une équipe de plus de 380professionnels en France et aux États-Unis, Vermon propose des solutions personnalisées qui répondent aux besoins complexes de ses clients, qu'ils soient des start-ups, des grands groupes industriels ou des laboratoires de recherche.

Son excellence en ingénierie et son indépendance lui permettent de s’adapter rapidement aux demandes spécifiques, offrant ainsi des solutions à la fois performantes et sur mesure.

Les sondes ultrasonores développées par Vermon utilisent dans la majorité des cas un matériau piézoélectrique, appelé PZT, qui contient une forte proportion en masse de plomb. Depuis plusieurs années, la directive RoHS contraint les industriels à bannir l’utilisation du plomb dans de nombreux domaines. Les applications médicales ultrasonores bénéficient pour le moment d’exemptions reconduites régulièrement. Néanmoins il est indispensable d’envisager des solutions de remplacement. C’est pourquoi le projet SPS-PIEZO de l’ARD MATEX s’inscrit bien dans ces démarches pour remplacer les matériaux piézoélectriques par d’autres matériaux plus responsables pour l’environnement et la santé humaine. En effet il est prévu de développer de nouvelles formulations de céramiques à base de K0,5Na0,5NbO3 (KNN) dopé et frittées grâce à une nouvelle technique appelée SPS (Spark Plasma Sintering).

Les échantillons réalisés au cours du projet seront ensuite intégrés dans des prototypes de transducteurs ultrasonores et comparés à des versions fabriquées à base de matériau avec plomb. L’objectif est de produire des céramiques sans plomb, denses, fiables et reproductibles, pour une nouvelle génération de transducteurs piézoélectriques.

Retour aux actualités